Accueil
 
Tabac
» Tabagisme passif

Exposition au tabagisme passif

En 2015, 5.4% de la population suisse de 15 ans et plus était exposée au tabagisme passif en moyenne au moins une heure par jour (Tableau). Un peu moins de deux tiers de la population (66.6%) pouvait être considérée comme pas ou peu exposée (moins d'une heure par semaine; voir figure ci-dessous: CoRolAR - Temps d'exposition hebdomadaire au tabagisme passif (en heures), par sexe, région linguistique et âge (2015)). On constate une diminution importante de l'exposition avec l'âge, globalement pour l'ensemble des niveaux d'exposition considérés. Les Suisses alémaniques et Suisses italiens, ainsi que les femmes étaient d'une manière générale légèrement moins exposés que les personnes de Suisse romande et que les hommes. Finalement, la part de personnes exposées hebdomadairement pendant 7 heures ou plus à la fumée d'autrui était bien plus conséquente parmi les fumeurs/ses que parmi les non-fumeurs/ses (Figure).

CoRolAR - Temps d'exposition hebdomadaire au tabagisme passif (en heures), par sexe, région linguistique et âge (2015)

Source:Kuendig, Notari et al. (2016)

Evolution depuis 2002

Un recul marqué de l'exposition au tabagisme passif s'observe depuis 2002 (Figure), ce recul s'intensifiant depuis 2009. L'entrée en vigueur en mai 2010 de la Loi fédérale sur la protection contre le tabagisme passif semble avoir encore accentué cette tendance. Toutefois, il est à préciser que suite à des changements dans les outils de mesures, les résultats TMS 2002-2008, TMS 2009-2010 et CoRolAR 2011-2013-2015 ne sont pas absolument comparables. L'impact du changement de méthode entre TMS et CoRolAR a fait l'objet d'analyses qui suggèrent que la tendance observée en terme de diminution de l'exposition au tabagisme passif semble, après différents ajustements, conséquente entre 2010 et 2011 (Kuendig & al. 2012).

top

 

www.substitution.ch