Accueil
 
Autres substances
» Prévalence

Synthèse

L'enquête CoRolAR apporte des données inédites car, jusqu'à son lancement en 2011, aucune enquête auprès de la population générale ne posait de question sur l'utilisation de substances telles que le GHB/GBL, Khat, les médicaments stimulants l'éveil ou les substances volatiles. Seule l'enquête ESPAD auprès des élèves a posé des questions sur le GHB et les substances volatiles.

Les résultats de l'enquête CoRolAR indiquent que la consommation de GHB est très marginale en Suisse, seulement 0.6% de la population ayant déclaré en avoir consommé au cours de leur vie. Bien que datant de 2007, les résultats de l'enquête ESPAD corroborent le constat que sa consommation concerne un faible nombre d'individu.

Concernant les médicaments stimulants l'éveil (p.ex. Ritaline®, Concerta®, Modasomil®), les résultats de l'enquête CoRolAR indiquent que ce type de consommation concerne plutôt les jeunes de moins de 25 ans, et que la plupart de ceux qui en consomment en ont un usage quotidien. Dans l'attente des données des années prochaines, cette enquête ne permet pas encore d'analyser des tendances de consommation sur le long terme.

Finalement, les résultats de l'étude ESPAD suggèrent que la prévalence à vie de consommation de substances volatiles semble avoir légèrement augmenté entre 2003 et 2007 parmi les élèves de 15 ans.

SourcesEnquête CoRolAR (2011-2015) pour les médicaments stimulant l'éveil et pour le GHB (module spécial entre juillet et décembre 2011). Etude ESPAD (2003 et 2007) pour la consommation de GHB et de substances volatiles (colle, aérosols, solvants) chez les jeunes.
top

 

www.substitution.ch