Accueil
 
Autres substances
» Risques liés aux circonstances et modes de consommation

GHB/GBL

De par ses propriétés sédatives et amnésiantes, le GHB est l'une des rares substances psychotropes connue pour être administrée parfois par des tiers à l'insu de l'usager. En effet, cette substance inodore, incolore et pratiquement sans goût peut être mélangée à des boissons et ainsi détournée à des fins malveillantes, notamment afin d'endormir la victime pour la détrousser ou en abuser sexuellement (phénomène médiatisé en tant que "drogue du violeur"). Les victimes présentent une baisse de la conscience et ne se souviennent souvent plus de ce qui leur est arrivé. Un tel usage involontaire comporte des risques de nature très diverse, peu comparables aux risques liés aux circonstances d'un usage désiré. Comme pour la plupart des substances psychotropes, la conduite de véhicule ou le maniement de machines sous l'effet sédatif du GHB comporte des risques évidents. Si certains cas ont pu être relatés par la presse, nous ne connaissons pas de statistique permettant de suivre le phénomène en Suisse.

top

 

www.substitution.ch