Accueil
 
Alcool
» Mortalité

Estimation de la mortalité liée à l'alcool

Même si la majorité de la population suisse ne présente pas une consommation d'alcool problématique, la consommation d'alcool est cependant liée à un risque non négligeable de maladies (voir aussi morbidité) et à une mortalité plus élevée. On estime qu'en 2011, 1'600 décès de personnes entre 15 et 74 ans étaient liés à l'alcool (1'181 hommes et 419 femmes; Marmet et al., 2013). Un décès sur douze en Suisse est lié à l'alcool. Les accidents et les blessures, le cancer et la cirrhose du foie constituent les principales causes des décès liés à l'alcool. Cependant, le type de cause de décès est clairement différent selon l'âge: chez les jeunes adultes, ce sont avant tout les accidents et les blessures qui représentent les causes de décès, alors qu'au milieu de l'âge adulte, les cas de cirrhose du foie se multiplient, auxquels s'ajoutent pour les plus âgés les cas de cancers (Tableau). 

On estime également que le nombre d'années de vie perdues à cause de l'alcool augmente avec l'âge; en revanche, la part des années de vies perdues à cause de l'alcool parmi l'ensemble des années de vie perdues est plus faible parmi les personnes les plus âgées (Figure). Par conséquent, d'autres causes de mortalité s'ajoutent avec l'augmentation de l'âge, tandis que parmi les personnes les plus jeunes, la part des années de vie perdues à cause de l'alcool parmi l'ensemble des années de vie perdues est plus élevée.

Tendances concernant la mortalité liée à l'alcool

On estime que parmi les hommes, la part des cas de décès liés à l'alcool parmi l'ensemble des décès est restée constante entre 1997 et 2011 et a légèrement augmenté parmi les femmes (Marmet et al., 2013; voir figure ci-dessous: OFS - Evolution des décès liés à l'alcool, par sexe (1997-2011)).

OFS - Evolution des décès liés à l'alcool, par sexe (1997-2011)

Source:Marmet, Gmel et al. (2013)
top

 

www.substitution.ch